Centre Hospitalier de Figeac


Un service refait, des matériels performants

Cardiologie. Un bel exemple de qualité et de suivi des soins.

 

 

L'exemple du service cardiologie de l'hôpital géré par le D. Eloy est parlant. Chaque année, il enregistre 1 200 entrées, soit 2 300 consultations ou actes externes. Quelque 500 tests d'effort y sont pratiqués sous haute surveillance médicale, avec à proximité tous les services nécessaires (réanimation, etc.).

« Nos locaux ont été refaits à neuf, de l'hôtellerie (avec 21 lits électriques, etc.) jusqu'aux peintures et aux sols », souligne le D. Eloy.

En terme d'équipement, le service dispose aussi de matériels à la pointe comme cet écho doppler cardiaque. « C'est le mieux qui existe actuellement. De même, pour notre station d'épreuves d'effort, elle aussi, à la pointe ». Pour l'anecdote, il y a 25 ans, le D. Eloy a été le premier à proposer ces tests d'effort sur Figeac.

Si avec le temps, l'activité du service s'est un peu plus orientée vers la cardiologie (3/5 de l'activité), la partie médecine interne neurologique, pneumo-diabète, vasculaire, etc. n'est pas pour autant négligée.

Ce service est un bel exemple de la chaîne de compétence médicale qui peut être mobilisé à tout moment au centre hospitalier de Figeac. Ainsi, un patient arrivant pour un problème cardiaque est pris en charge par les urgences et un cardiologue (disponible en permanence, 24 heures sur 24). En fonction de la gravité de la pathologie, il est orienté, pour des actes techniquement lourds, vers un CHU. Les pathologies sévères à non urgente, sont traitées sur place, avec placement en soins continus ou en service réanimation ou cardiologie.

Article la Dépêche du midi du 09 janvier 2010