Centre Hospitalier de Figeac


L'un des hôpitaux les plus sûrs de France

Dossier. L'établissement public affiche de bons résultats et se dote de matériels de pointe en 2010.

 

 

L'année 2009 s'est achevée sur une belle reconnaissance pour le centre hospitalier de Figeac et 2010 promet de nouveaux défis technologiques et médicaux pour cet établissement public bien déterminé à améliorer encore la qualité des soins aux patients.

En effet, en décembre dernier, Figeac se positionne dans le meilleur classement (catégorie A) des hôpitaux les plus sûrs de France (en matière de lutte contre les infections nosocomiales).

Avec une note de 92.9/100, il est classé 37e centre hospitalier de moins de 300 lits de France, sur un total de 326.

Et 2010, s'annonce elle-aussi sous de bons augures pour notre hôpital qui ne cesse d'améliorer la sécurité, la qualité et le suivi des patients. Ainsi, le service radiologie (*) va se doter dès la semaine prochaine d'un nouveau scanner. Cet équipement Siemens est l'un des matériels les plus performants actuellement sur le marché. « Il exécutera les actions 10 fois plus vite que l'ancien, avec une qualité d'images numériques maximale, offrant la reconstitution en 3 dimensions, etc. », souligne le D. Messina, responsable du service radiologie.

Pour Éric Fradet, directeur du centre hospitalier : « Cet investissement de 550 000 € va permettre une meilleure réactivité médicale, y compris dans l'urgence, et l'élaboration d'un diagnostic toujours plus précis ».

Cette innovation complétera efficacement le dispositif existant depuis 2008 de numérisation radiologique. D'ailleurs, grâce à un fonctionnement en réseau, toutes ces données pourront immédiatement être transférées aux services appropriés et aux médecins de l'hôpital.

(*)Contrairement à ce que nous annoncions dans nos colonnes, cette semaine, l'hôpital améliore encore son service radiologie. Il a fermé une de ses annexes radiologie, installée dans les locaux de la clinique, pour permettre à cette dernière de la reprendre avec un radiologue libéral.

Article la Dépêche du midi du 09 janvier 2010